About Language Link     Job Opportunities     Language Services     
   Academic Support 
     Teacher Training     TEFL Primer     TEFL Clinic     Link Up     
Language Link Corporate Site

 Academic Managers 
 Teacher Development 
 Certificate Courses 

Jobs in Russia

Site Search
      



Link Up
     Login          
     Password  
Remember me on this computer
  Forgot your password?
  Register





  Home > Academic Support > Academic Managers > TEL

Maxime Froideval


Personnellement, quand je suis arrivé à Moscou en mai 2005, je m’étais déjà « frotté » à l’enseignement de ma langue maternelle, et je savais plus ou moins ce qui m’attendait dans les salles de classes. Mais bon quand même, c’est toujours un peu difficile quand on arrive dans un nouveau pays.

Dans les premiers jours, mes collègues ont toujours été présents pour répondre à mes questions administratives, pédagogiques ou encore pratiques. (Par exemple, Savez-vous qu’il est beaucoup plus économique d’acheter un abonnement pour le métro que de se procurer des carnets ?) Ce qui , il faut l’avouer, est rassurant. Toute mon installation à été prise en charge de façon très professionnelle par l’administration de Language Link qui s’était déjà occupé du visa. Il ne manquait plus que de monter dans l’avion et de ne pas oublier deux, trois pulls pour le long hiver russe.

Les premiers jours, on découvre le personnel de l’école, les profs, les différentes bibliothèques où l’on se procure les livres ,cassettes, disques pour les cours, la salle des profs, la table de ping-pong, la photocopieuse, les blagues et la bonne humeur des profs qui préparent leurs leçons, et bien sûr son emploi du temps.

En ce qui concerne les cours, j’avais suivi des études de didactique à l’université de Paris VII durant lesquelles j’ai pu me familiariser avec différentes techniques d’enseignement (phonétique, grammaire, civilisation) et me forger une petite idée de ce que cela pourrait donner dans une salle de classe.

Ensuite, paré pour l’inconnu et débordant d’un enthousiasme propre aux jeunes profs, j’ai eu l’occasion de confronter mes idées et mes approches didactiques à la réalité lors de deux longs séjours à l’étranger.

En Angleterre, où j’ai du gérer la « soif d’apprendre » d’adolescents quelque peu turbulents mais sympathiques et en Finlande, où il avait fallu déployer quelques astuces pour faire parler des élèves un peu plus âgés au calme et peu loquace tempérament nordique. Ces expériences que je considère comme des motivations à poursuivre mon parcours de prof à l’étranger ont renforcé mon envie d’enseigner, de montrer les mécanismes et les subtilités de la langue française à toutes ces personnes étonnamment variées qui s’y intéressent.

Ainsi à Language Link, nous avons beaucoup d’étudiants de niveaux très variés qui ont des besoins différents, des caractéristiques différentes ( enfants, adolescents, adultes). Cette variété renforce l’intérêt que je porte à mon travail car chaque journée est différente. Nous pouvons consulter le fond pédagogique que nous efforçons de compléter au fur et à mesure et poser des questions aux collègues qui ont toujours des idées à partager, des activités qu’ils ont créé et que nous pouvons essayer à nos tours dans nos classes. Différents ateliers sont disponibles également afin de se familiariser ou de se perfectionner dans un domaine particulier de l’enseignement des langues étrangères, animés par un(e) formateur(ice) expérimenté(e), ces ‘workshops’ sont l’occasion également de s’inspirer de ce que font les autres, de s’ouvrir à des méthodes différentes et par conséquent de progresser dans sa profession. Ce qui est toujours agréable, n’est ce pas ?

Support académique

Le département de Français de l’école centrale de Language Link est une petite structure dynamique, jeune et tournée vers les techniques modernes d’enseignement des langues et de l’approche communicative.

Notre équipe est principalement constituée de professeurs expérimentés possédant une formation en Français Langue Etrangère et en didactique.

Nous comprenons que les Russes qui souhaitent apprendre le Français désirent non seulement les clefs de la grammaire et de la conjugaison française mais aussi être capables d’utiliser ce savoir dans des situations concrètes. Ainsi quel est l’intérêt de conjuguer parfaitement le verbe « aller » à tous les temps s’il ne s’inscrit pas dans une démarche de communication, d’interaction avec les francophones repartis au quatre coins du globe ?

Dans nos classes, nous vivons avec le groupe. Nous partageons notre connaissance de la langue en utilisant les nombreux outils didactiques à notre disposition pour faire parler, réagir les élèves et leur faire comprendre et vivre la grammaire, la conjugaison, le subjonctif au jour le jour… L’atmosphère détendue des cours met en avant le dialogue et la pratique et non pas l’accomplissement solitaire d’exercices rébarbatifs.

Nous utilisons des méthodes récentes qui reprennent dans leur progressions pédagogiques, les grandes étapes du Cadre Européen commun de référence qui définit clairement les objectifs et les niveaux à atteindre pour communiquer efficacement en français. A chaque niveau, nous faisons passer des examens qui permettent à l’étudiant de se rendre compte de sa progression, de ses difficultés, et de son parcours personnel dans son apprentissage.

Nous essayons aussi de fournir aux étudiants des documents authentiques récents (enregistrements, articles) dont nous utilisons à la fois le contenu (actualité, histoire, littérature) et les éléments syntaxiques pour consolider les bases grammaticales et lexicales des apprenants.

Enfin notre équipe n’arrête pas son travail à la fin de la journée de cours, nous sommes disponibles pour aider les élèves, les conseiller dans leur apprentissage. Nous organisons également, chaque année, plusieurs journées portes ouvertes qui sont des occasions pour les élèves et leur proches de découvrir l’équipe d’enseignants et de parcourir en s’amusant un ou plusieurs aspects de la culture française ( chanson, gastronomie, théâtre…).

Enfin, nous pensons que les méthodes d’enseignement doivent s’adapter à l’apprenant, à ses besoins ainsi qu’à ses éventuelles difficultés. Dès lors, nous élargissons nos approches, nous modifions les programmes, nous expérimentons et la bonne ambiance au sein du département nous permet d’échanger nos expériences bonnes ou mauvaises.

Ce sont ces questionnements qui font la richesse d’un professeur. Car d’après moi, un bon professeur est une personne qui continue d’apprendre tous les jours aux cotés de ses élèves dans le but de communiquer, d’échanger des expériences par le langage et la culture.

Maxime Froideval, Directeur des études Françaises

Ecole centrale – Language Link Moscow







Jobs in Russia Online since September 19, 1997




© 1997-2016 LANGUAGE LINK
e-mail: info@language.ru
+7 (495) 730-6399


Rambler's Top100